• ~~ Au Jardin du Luxembourg ~~ de D. Thaly

     

     ~~ Au Jardin du Luxembourg ~~ de D. Thaly



    Ile pleine d'oiseaux, de branches, de corolles
    Dans l'océan noir de Paris,
    Luxembourg où le soir, au sortir des écoles,
    Nous menions nos rêves fleuris.

    Quand sous tes marronniers s'étendent les ombrages
    Et les profondeurs d'un sous-bois,
    Que les reines de France au bord de tes feuillages
    Semblent sourire à l'Autrefois,

    Des garçonnets jolis comme des oiseaux frêles
    Sur ton bassin lancent le soir
    Des bateaux ingénus où frissonnent les ailes
    Merveilleuses d'un jeune espoir.

    Quand l'automne sanglant traîne ses fauves moires
    Sur les roses de tes bosquets.
    De beaux ramiers rêveurs dans tes ramures noires
    Imitent de sombres bouquets.

    Puis, au mois où du songe éternel des statues
    La neige épouse la blancheur.
    Ton allée où les voix des feuilles se sont tues
    Se fait plus douce au promeneur

    Dont le cœur tourmenté par l'angoisse des villes
    Éprouve en ton grave décor
    Le solennel regret des campagnes tranquilles
    Où flotte l'odeur du bois mort... .

    Luxembourg ! tu fus cher à mes beaux jours d'Europe:
    J'ai médité de tendres vers
    Au bord de ta fontaine où l'œil du noir Cyclope
    Voit les platanes à l'envers.

    Sous la chanson d'un arbre aux branches vigoureuses
    Qu'aux printemps derniers tu berçais.
    J'ai retrouvé l'odeur des provinces heureuses
    Qui parfument le ciel français.

    Et parfois, le cœur plein d'une indicible peine
    Dans l'or de tes soleils de Mai,
    J'ai cru, parmi tes fleurs, respirer une haleine
    De mon île au souffle embaumé !


    Daniel Thaly.

    (1879-1950), Nostalgies françaises. (1913).

    ~~ Au Jardin du Luxembourg ~~ de D. Thaly

     

     

    « ~~ Prière sur la montagne ~~ de R.Barquisseau ~~ Monsieur l'Ordinateur ~~ de Marielle. »

  • Commentaires

    20
    Dimanche 1er Mars 2015 à 11:52

    Comment ne pas fêter une aussi belle grand-mère
    Un beau dimanche en famille avec les trois merveilles
    Léa a bien de la chance d'avoir trois grâces sur cette terre
    Il va y avoir du papotage dans la demeure aux trois belles
    Que ce bonheur à toutes trois soit doux à vos cœurs
    je t'embrasse, je vous embrasse toutes trois en chœur
    Bien a toi...bien a vous tous...de moi
    VL/Claude

    19
    Dimanche 1er Mars 2015 à 11:00

     

     

    Je te sais, je viens de te lire, être entourée et fêtée ce dimanche. 
    J'en suis très heureux pour toi, pour vous et je te, je vous souhaite un très beau moment en famille.
    Je t'embrasse avec affection et je te dis Marielle à très bientôt.
    Très très très bon dimanche.
    Marc de Metz.

    18
    Samedi 28 Février 2015 à 18:39

    t'envoie un cabasson de roses...............pour te souhaiter un bon dimanche.....bisou

    17
    Lorraine
    Samedi 28 Février 2015 à 16:25

    Un petit coucou du week-end, chère Marielle. Et merci pour ce beau poème nostalgique qui évoque si bien le temps qui passe!

    Bisous amicaux,Lorraine

     

    16
    Samedi 28 Février 2015 à 16:12

     

     

    Bonjour Marielle.
    Je viens de lire ton commentaire et il me fait un immense plaisir.
    Metz se vit ici pendant toute l'année et l'hiver n'est jamais ici anodin.
    Je ne l'ai jamais vraiment aimé mais sans jamais réussir à le détester.
    Metz me passionne, me fascine aussi pendant ces mois trop froids et gris.
    Je cherche à la montrer aussi belle en hiver qu'elle ne l'est dans les beaux jours.
    Je te souhaite une agréable, douce et je l'imagine calme fin de journée.
    Je t'embrasse avec affection. 
    @ bientôt, Marc de Metz.

    15
    Samedi 28 Février 2015 à 15:37

    Bonjour , voilà j'ai un bug donc impossible d'entrer sur mon blog ni sur mon 

    compte ! . J'attends un éventuel dépannage alors je suis en pause obligée ,

    bon week end à toi et espérons à bientôt , bises ,

    14
    Samedi 28 Février 2015 à 13:40

    Je passe, je te laisse mes pensées,
    Pour une belle et douce journée,
    Dans un ciel bleu ensoleillé,
    Idéal pour te reposer,
    Aussi t'embrasser,
    A toi..de moi...,
    VL/Claude...


    13
    Vendredi 27 Février 2015 à 20:16

    bonsoir très joli texte qui va bien avec la photo très poétique bonne soirée bisous

    12
    Vendredi 27 Février 2015 à 20:07



    je passe...
    je te laisse mes vœux pour une bonne soirée.
    Je t'embrasse avec affection, @ bientôt.
    Marc de Metz. 

    11
    Vendredi 27 Février 2015 à 13:36
    10
    Vendredi 27 Février 2015 à 11:22

    Je passe parmi les fleurs de ton jardin 
    Respirer leur parfum embaumé du matin
    J'écoute mamie d'une voix vigoureuse
    Chanter la complainte d'une berrichonne heureuse
    Alors autour de toi flotte l'odeur de ton cœur
    Toute la province en rayonne de bonheur
    Tu es l'or dans le beau soleil du Berry
    IL brille pour l'éternité dans ton jardin paradis
    Sur tes roses il scintille en bouquets
    La plus belle c'est toi et tes yeux font rêver
    Douce et belle journée
    Me voilà à t'embrasser
    A toi...de moi
    VL/Claude

    9
    Vendredi 27 Février 2015 à 07:43

    J'imagine une rencontre amicale en ces lieux avec pourquoi pas Marc de Metz et d'autres ami(e)s ... tu y serais la "Reine"!

    Gros bisous du jour de Mireille du sablon

    8
    Vendredi 27 Février 2015 à 00:18

    un très joli parc

    7
    Jeudi 26 Février 2015 à 19:33

     

     

    Ce poète martiniquais parle de ses beaux jours d'Europe d'une merveilleuse façon.
    Il est probable qu'il ne parlerait plus de Paris dans son océan noir... 
    Merci Marielle de m'avoir offert le plaisir de découvrir ses mots. 

    J'ai retrouvé l'odeur des provinces heureuses
    Qui parfument le ciel français.

    Ces deux vers sont parmi ceux qui me touchent beaucoup.
    Bonne soirée à toi amie. Je t'espère moins souffrante de tes maux.
    Je t'embrasse avec affection, Marc de Metz. Merci pour ton commentaire.
    @ bientôt, @ vite.

    6
    Jeudi 26 Février 2015 à 19:16

    Coucou ma chère Marielle

    Ce poème est magnifique et il me plaît beaucoup pour avoir bien souvent arpenté ce beau Jardin parisien...

    Bisous

    Béa kimcat

    5
    Jeudi 26 Février 2015 à 15:59

    Coucou Marielle , voilà j'ai déménagé de plate forme à cause d'une malveillance . Contente de te retrouver , à bientôt , bises , ex Susan

    4
    Jeudi 26 Février 2015 à 13:31

    Luxembourg ! tu fus cher à mes séjours parisien
    Des après-midi entières à fouler tes allées et chemins
    Devant tes statues des arrêts sans fin
    Pour chacune lui poser le nom de son destin
    Mais les plus beaux instants dans la roseraie
    L'âme de mes yeux favorite à se laisser charmer
    Toutes ces fleurs des bégonias aux orchidées
    instants divins de ces couleurs d'éternité
    Un doux chant pour le cœur tout de rouge à rêver
    En écoutant aussi les belles fontaines chanter
    Merci chère mamie de ce partage en souvenirs
    J'ai pris tout mon temps pour y retrouver mes plaisirs
    Douce journée ensoleillée 
    Me voilà déjà à t'embrasser
    A toi...de moi
    VL/Claude

    Merci de tes visites aux commentaires poétiquement enchanteurs

    3
    Jeudi 26 Février 2015 à 11:27

    bonjour Marielle,

    Un poème comme je les aime

    Je ne le connaissais pas

    Merci beaucoup

    Par contre, je connais très bien le jardin du Luxembourg, 

    Un jardin comme je les aime.

    ti bisou

     

    2
    Jeudi 26 Février 2015 à 07:37

    Bonjour Marielle ici il pleut ! bisous et ...

    1
    Jeudi 26 Février 2015 à 00:17

    Merci Marielle, nous sommes allées trois, quatre fois sur Paris, mais pas au jardin du Luxembourg, en visite une journée ou deux, on ne peut tout voir de cette belle et grande ville !! Bon jeudi, bises de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :