• ~~ Biguine Antillaise pour J. Ferrat ~~ de E. Pépin.

     

     Fritzner Chéry

     

     

    La montagne s’est couverte de fleurs noires

    D’étranges oiseaux ont recueilli ta voix

    Et nous voilà demandant aux étoiles

    Où est passé le juste qui semait des poèmes
    Quand la terre portait les fruits de la douleur
    Et quand coulait le rêve dans les yeux des ruisseaux
    Le temps est un grand chant qui borde le chemin
    Il renaît aux lèvres du matin
    Avant de s’en aller bercer l’univers
    Et les cristaux des larmes
    Mais le vent
    Mais le souffle
    Mais cette voix de pays où bourgeonne l’été
    Ont gravé les choses graves
    Que fredonnent la vie comme un feu de bois
    Et nous voilà demandant aux étoiles
    Quand reviendra le juste qui chantait Aragon
    Et qui nous enseignait la tendresse des mots
    Ce langage équitable de l’homme inconsolé
    Ce petit peu d’amour sur la crête des sans voix
    Pourtant
    La montagne reprendra ses couleurs
    Désarmera la douleur et l’oubli
    L’ombre qui palpite de souffrir la mémoire
    Chantera
    Chantera
    Jean Ferrat
    Comme chantent les cailloux au fond des rivières
    Et ce sera ton vrai visage
    Ta voix à jamais voile des îles fraternelles

    Jean Ferrat.

    Ernest PEPIN pour Jean FERRAT

     

    ~~ Biguine antillaise ~~ de Ernest  Pépin.

    « ~~ Dans tes pas ~~ de Marielle~~ Une gerbe de songes ~~ M.Saïdié »

  • Commentaires

    14
    lilou-52
    Dimanche 29 Mars 2015 à 18:20

    Un très bel hommage à un chanteur qui nous manque beaucoup. Comme j'aimais l'écouter ! Très belle soirée.

    13
    Vendredi 27 Mars 2015 à 09:01

    Oui,merci Béa...je me ferrai  un honneur  d'aller  le commenter.

    Bises.

    12
    Jeudi 26 Mars 2015 à 18:43

    Merci encore ma chère Marielle

    Je partage donc ton magnifique poème mis en ligne chez toi. Il sera sur mon blog le 29 mars prochain.

    Bises

    Béa kimcat

    11
    Mercredi 25 Mars 2015 à 20:00

    Merci chère Yvonne,  tout le monde l'aimait et je suis très heureuse de pouuvoir lui rendre hommage par le biais  de ce grand poète Guadeloupéen.

    Je t'embrasse, bonne soirée à toi.

    Marielle

     

    10
    Yvonne Anne
    Mercredi 25 Mars 2015 à 19:06

    Quel bel hommage, fort émouvant à Jean Ferrat.

    Il nous manque beaucoup, mais heureusement que nous pouvons entendre sa voix , ses textes poétiques, engagés....lorsque nous le désirons,.... et crois-moi, je ne m'en prive et ne m'en lasse pas!

    Merci à Jean Pépin d'avoir écrit ce texte  et à toi, chère Marielle ,de nous le faire connaître.

    Je t'embrasse et te souhaite une douce soirée.

    9
    Mardi 24 Mars 2015 à 19:34

     

     

    J'ai beaucoup aimé, beaucoup ton commentaire sous les photos de notre dernière sortie entre amis(es). Mireille en reine d'Angleterre aura été un grand moment de rires, un parmi bien d'autres.

    J'attends des prochaines occasions pour renouveler le plaisir de ces heures que nous partageons avec une véritable âme d'enfants joueurs, joyeux, qui s'amusent de tout sans oublier les réalités de la vie.

    Bonne soirée Marielle. Je t'embrasse avec affection. 
    @ très bientôt.

    8
    Mardi 24 Mars 2015 à 11:40

    passe fleurir ton blog pour te souhaiter une douce journée Marielle

    merci pour ce joli poème

    ti bisou

    7
    Lorraine
    Mardi 24 Mars 2015 à 04:20

    Jean Ferrat, Aragon chanté par Jean Ferat, quelle ampleur descendait sur nous, quelle poésie qui vibrait à,travers la montagne, quelle sincérité, quelle émotion!

    Merci, chère Marielle, d'évoquer ces poètes qui aident à vivre!

     

    Bisous nocturnes,

     

    Lorraine

    6
    Lundi 23 Mars 2015 à 20:54

    ..il nous manque , heureusement,  il nous reste sa voix gravée à jamais!

    Merci à Ernest Pepin pour cet hommage.

    Bonne et douce soirée, chère Marielle, gros bisous de Mireille du sablon

    5
    Lundi 23 Mars 2015 à 19:22

     

     

    Vibrant, magnifique, légitime et touchant poème pour le grand Jean Ferrat.
    Le poète a parfaitement "ferré" l'aura planétaire de ce grand artiste.
    Très souvent j'écoute des biguines, ce mot déjà chante pour moi.
    Bonne soirée Marielle. Je t'embrasse de Metz avec affection.

    Merci pour ton commentaire sous les arbres de ma ville. 
    Le printemps nous semble très en retard alors qu'il n'est là qu'à l'heure, pas en avance d'un mois comme l'an dernier. 

    @ bientôt amie. 
    Marc de Metz.

    4
    Lundi 23 Mars 2015 à 16:35
    Coucou ma chère Marielle
    C'est magnifique et j'ai un coup de coeur étant une inconditionnelle de notre regretté Jean Ferrat. Je voudrais bien le publier sur mon blog avec ton accord bien sur et un lien pour que mes lecteurs viennent chez toi.
    Bisous du lundi
    Béa kimcat
    3
    Lundi 23 Mars 2015 à 14:15

    Bonjour Marielle ! Que c'est beau je ne connaissais pas ? bonne semaine bisous !

    2
    Lundi 23 Mars 2015 à 08:21

    bonjour  merci de la visite nous vous souhaitons un agréable  début de semaine magnifique article bises Mélanie peut étre au plaisir vous lire

    1
    Lundi 23 Mars 2015 à 00:59

    Bonjour Marielle, un homme de la gauche qui manque à son public... nous reste ses chansons et puis son souvenir, beau comme sa montagne fut belle, merci à Ernest Pépin, bises de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :