• ~~ Cierge et silence ~~ de F.E. Sicard

     ~~ Cierge et silence ~~ de F.E. Sicard
     

     

     En broyant le brouillard sous un peu de lumière

    Le matin barbouillé d’un long chuchotement

    Déambule de l’aube au bord du firmament

    Qu’une étoile en bâillant enferme en sa chaumière.

     

    Le soleil empaillé par une costumière

    Se glisse avec douceur et par enchantement

    Entre les plis bleutés d’un simple vêtement

    Que le vent a souffle sur la rose tremière.

     

    Des reflets de cristaux brillent dans des écrins

    Ouverts comme des yeux sur les morceaux de crins

    Dont l’ondulation berce le paysage.

     

    Puis le cri d’un corbeau traverse la forêt

    Semant un jour nouveau du haut d’un minaret

    Qui perce le regard d’un bien sombre présage.  

     

     Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

     

     

    ~~ Cierge et silence ~~ de F.E. Sicard

     

    « ~~ Tes mains ~~ de Marielle. ~~ Heart of Africa ~~ de Georges Cocks »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 08:19

    Bonjour Marielle un petit coucou ce matin pour te souhaiter une belle journée

    bisous monique

    10
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 19:19

    Ma si chère Marielle,

    Enfin,

    je viens vous remercier

    pour toutes les pages

    que vous publiez régulièrement

    et que vos amis et lecteurs apprécient

    avec tant d'élégance,

    de sympathie

    et de gentillesse.

    Comme je vous le disais

    il y a quelque temps,

    je suis toujours très occupé

    et comme j'arrive à la fin de ma première année

    d'inactivité après mon licenciement,

    je dois trouver une solution

    pour l'avenir.

    (Je préfère ne pas m'étendre sur cette si triste situation.)

    Mais je suis si heureux

    d'avoir votre amitié

    car au fond rien n'est vraiment aussi

    sérieux qu'une amitié aussi belle que la vôtre.

    Je voulais simplement

    vous le rappeler

    et vous dire

    que je vous aime de tout coeur

    et même si je le fais avec tant de maladresse,

    c'est à mes mots et non à mon coeur

    qu'il faut reprocher la gaucherie !

    Merci encore et encore,

    de tout coeur,

    je vous embrasse

    très très chaleureusement.

     

    Votre ami,

    Francis Etienne

     

     

     

    9
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 10:29

    tu vois Marielle, nous avons mis un cierge et le silence n'est plus..........

    je t'embrasse

    8
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 07:09

    Bonjour Marielle je viens relire ce beau poème et te souhaiter une bonne journée

    nous avons encore beaucoup de vent

    bisous monique

    7
    Mardi 5 Novembre 2013 à 22:19

    Merci Claude et repose -toi.

    Je t'embrasse.

    Mamie Marielle.

    6
    Mardi 5 Novembre 2013 à 20:38

    J'étais en silence dans cette journée
    Pour faire des mises au point dans mes pensées
    Mais c'était surtout pour sur mes écrits travailler
    Tu sais très bien que quoi qu'il arrive vers toi toujours mes pensées
    Alors beaucoup de travail voilà les raisons de mon passage si tard
    Maintenant dans le fauteuil devant l'ordi et avec retard
    Je viens lire ton article poèsie de Mr Sicard
    Fidèle à ses écrits qui sont toujours sans fard
    C'est ce qui en fait le charme car ils sont réalités
    Comme l'est cet aspect de l'automne où chantent ces vers étoilés
    Voilà mamie très chère là pour ce soir je vais m'arrêter
    Mais pas avent de t'avoir affectueusement embrassée
    Bonne et douce soirée
    A toi...de moi
    lagardère/claude


    5
    Mardi 5 Novembre 2013 à 17:23

    Merci pour cette belle poésie qui parle si bien du lever du jour!

    Bisous, chère Marielle,

    Lorraine

    4
    Mardi 5 Novembre 2013 à 13:27

    suis triste...

    3
    Mardi 5 Novembre 2013 à 07:02

    Bonjour Marielle c'est un beau poème , j'aime beaucoup les poèmes de F E Sicard

    que tu m'as fait connaître

    bonne journée bisous monique

    2
    Mardi 5 Novembre 2013 à 06:41

    la brume qui dissimule et que le soleil perce petit à petit, c'est un beau poème Marielle, merci, bises de jill

    1
    Mardi 5 Novembre 2013 à 00:03

    et attention au brouillard ça peut être dangereux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :