• ~~ Domaine de George Sand ~~par Marielle

     

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     

    Originale, brillante, indépendante et insoumise, George Sand séduit par son audace. Fidèle ambassadrice du Berry, elle marque le 19ème siècle d'une empreinte saisissante. C'est dans son Domaine de Nohant

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    en Berry qu'elle écrit la majeure partie de son œuvre, des romans qui connaissent de son vivant un immense succès :

     

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     Sa maison est vivante ! Elle respire, transpire l'intimité d'une femme qui a inspiré et charmé ses contemporains : il semble que les doigts de Chopin courent encore sur le piano dont les notes romantiques s'évaporent dans l'air parfumé des jardins.

     

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Chopin au piano

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Au jardin

     C'est une escapade chargée d'émotion et de belles lettres sur la route des amoureux, une escale hors du temps, sur les traces des traditions populaires que l’auteur a su saisir avec tant de justesse et de tendresse.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Peinture Renoir

     

    ~~   Jardin du domaine de George Sand  ~~ 

    (sortie n°12 Chateauroux /La Chatre)

     

      Nohant---la-maison.jpg

     

     Lieu subtil et original, espace magique où se croisent des présences invisibles, ce jardin d'écrivain est le résultat fragile de l'amour de George Sand pour le terroir de Nohant et de la Vallée Noire.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Bureau

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Les portraits

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Salle à manger

    George Sand passa l'essentiel de sa vie dans cette gentilhommière de la Vallée Noire. Elle y organisa un jardin, indissociable de sa maison et du village de Nohant.

                                  Nohant - 8                              

      Nohant---11.jpg

     Un verger, une roseraie, un «fleuriste», un petit bois dans l'esprit romantique et le cimetière, tout y évoque l'écrivain.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Le parc historique de 6 hectares, propriété de l'État depuis 1961, fait l'objet d'une restauration minutieuse. Cette réhabilitation vise à mettre simultanément en valeur l'atmosphère du parc de l'enfance de George Sand et les tracés et plantations auxquels contribua l'écrivain.

     Nohant--10.jpg

    Deux influences de style s'opposent dans les jardins :

     le XVIIIème siècle avec les idées d'utopie champêtre et le point «naturaliste» du milieu du XIXème siècle.

     Nohant---paysage--Fond-de-fond.jpg

     

    On découvrira successivement la cour d'honneur ombragée par un grand if, puis une allée bordée de pivoines qui conduit à la roseraie avec rosiers grimpants et plantes annuelles.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     Nohant - 7

     

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     Le potager et le verger occupent chacun une grande parcelle, séparés par une allée bordée de plantes vivaces.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     

    De vieux fruitiers sont disposés sur une prairie fauchée.
    Derrière, un allée traverse le parc boisé, entre la pinède et le bosquet, pour mener à l'étang

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Et "La marre au diable" nous rappelle des souvenirs d'enfance...

     Nohant---13-La-marre-au-diable.jpg

     Enfin, le jardin des cèdres et le jardin des parfums (chèvrefeuilles, clématites et weigelias) rappellent aux visiteurs que l'endroit reste, au fil du temps, propice à la flânerie et à l'inspiration.

      Nohant--augredelapromenade.jpg

     

    George Sand et son refuge

    Lasse de ses amours tourmentées, fatiguée des attaques des critiques, bouleversée par l'échec de la Révolution de 1848, la répression qui s'ensuivit, et «l'effroi du siècle», George Sand rêve de calme, de sérénité. "J'aspire toujours à l'absence. L'absence, pour moi, c'est ce petit coin où je me reposerais"

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Gargilesse en Berry, un des plus beau village de France.  

    Alexandre Manceau répondra à cette aspiration; il est l'amant «à la fois chat caressant et chien fidèle». Il lui offrira même son coin de paradis :

    La Villa Algira.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Le refuge de G.Sand

    La Vallée de la Creuse garde les traces des plus grands peintres de son temps qui ont posé leur chevalet sur les rives.

    Gargilesse est une halte incontournable pour tous les amoureux en quête d’un week-end romantique, suivant l’idylle de George Sand et de son dernier amour, Alexandre Manceau.

     

      ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

     

    Son refuge transformé en musée

    Reconstituée en 1958 sur les conseils de la petite-fille de l'écrivain, elle abrite actuellement les collections de famille, documents et objets personnels de George et Maurice Sand.

    Elle complete admirablement les musées de La Chatre et de Nohant.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    Une aquarelle de Jean Louis Muller

     Depuis 1968,  la belle église romane de Gargilesse, Un des Plus Beaux Villages de France tant apprécié par George Sand,  résonne au son délicat et cristallin de la harpe.

     ~~   Domaime de George Sand  ~~par Marielle

    C'est sur la musique du festival d'été à Gargilesse

    que nous terminerons ce reportage, du Domaime et du refuge de

    George Sand.

     

    J'espère que le recit de cette femme hors du commun vous a plu

    je vous dis bonne semaine, à mardi pour la poésie.

    Bien amicalement

    Marielle.

    Sources :Wikipedia - Berry province - Journaux régionnaux.

     

     ~~   Domaine  de George Sand  ~~par Marielle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « ~~Le chardon ~~ de Marielle ~~ Le miroir brisé ~~ de J. Prévert »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Samedi 26 Octobre 2013 à 19:19

    Coucou ma chère Marielle


    Merci pour cette visite que j'ai refaite avec bonheur chez George Sand pour qui j'ai une admiration sans bornes (mi-berrichonne, mi-parisienne... tout comme moi)


    Bises chamicales du samedi soir Béa kimcat

    10
    Lundi 21 Octobre 2013 à 19:57

     Bonsoir Marielle, je viens à peine de recevoir la newsletter.... Ah j'apprends sur Sand, j'apprends... merci à toi...  Bonne soirée de la part de jill, bises

    9
    Lundi 21 Octobre 2013 à 16:14

    http://etreenvie.e.t.pic.centerblog.net/mit9t85k.jpg

     

    salut marielle

    merci de se partage

    que je découvre de joli chose en me balladait sur ton blog

    bonne semaine

    amitié bisou

    marcelle

    8
    Lundi 21 Octobre 2013 à 11:11

    Bonjour Marielle,

    Merci pour cette page sur G. Sand. J'ai apprécié tous ses livres durant mon enfance, tu me donnes envie de les relire.

    Bonne semaine, gros bisous de Mireille du Sablon

    7
    Lundi 21 Octobre 2013 à 09:32

    J'ai failli visiter le domaine de George Sand il y a très longtemps; nous faisions un circuit en France et Nohant était au programme.Nos avions réservé une chambre à l'auberge mais en arrivat, j'eus un malaise qui m'obligea  me coucher. La route pour arriver là, à l'époque, était en lacets sur des kilomètres et des kilomètres. On me bassina les tempes, les mains avec du vinaigre, je revins à moi, épuisée. "Ce sont les tournants qui ressortent", me dit l'aubergiste, "cela arrive assez souvent"...Trop fatiguée, je n'allais pas à Rohant le lendemain et le surlendemain nous reprenions la route. J'en fus désolée. Alors, ton beau reportage illustra pour moi la visite ratée et me donne la douceur d'une époque bien révolue.

    Merci, chère Marielle, bisous,

    Lorraine

    6
    Lundi 21 Octobre 2013 à 06:52

    Bonjour Marielle merci pour ce très beau reportage sur G Sand ,et ces belles photos.

    j'espère que tu as passé un très bon week-end

    bonne journée bisous monique

    5
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 20:12

    merci chère mamie
    j'ai lu toutes les oeuvres de G.Sand
    même si il y a longtemps
    elles restent à mon esprit très présentent
    on pourrait en parler très longtemps
    le berry est un lieu propice à l'inspiration
    tu fais partie de ces poètes,musiciens où peintres
    emportés par leurs passions
    merci
    bonne soirée
    je t'embrasse
    à toi.. de moi
    claude

    4
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 16:42

    Bonjour Claude,

    Non ton commentaire n'est pas trop long

    je suis charmée de ton érudition sur la Bonne Dame

    comme j'ai dit à Danielle je n'ai fait que survolé...il faudrait des pages et des pages !!

    Loin d'avoir tout lu mais j'ai visité tout plusiers fois...à Gargilesse surtout, c'est un village

    magique au bord de la Creuse nous y enmenions souvent les enfants en promenade dominicale.

    Encore merci, je t'embrasse très fort

    De moi à toi

    Mamie.

     

    3
    claudecb
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 14:48

    Ma chère mamie marielle tu es unique
    Ton reportage une réelle musique
    Le charme de l'époque romantique
    G.Sand et ses contradictions exposées
    Ce n'est pas ce luxe social qui lui a inspiré
    Son roman : "Les compagnons du tour de france" : bel écrit
    Elle aurait due écrire : "Moi et eux" et non pas :" Elle et lui"
    Mais j'ai aimé me balader chez toi en berry
    Pour admirer cette gentilhommière et la beauté environnante
    Dans ces jardins où les fleurs naturelles : des amantes
    Charment le coeur de la belle avec chopin, mais aussi le mien
    Par son confort intérieur au calme souverain
    Mais j'ai aimé voir cette : "mare au diable" : "Impressions et souvenirs"
    Pour "La petite fadette", ce ne devait pas être une partie de plaisir
    Dans la roseraie j'ai croisé : "Indiana" et " Lelia"
    Mais mon coeur est conquis par Gargilesse
    Où :"Les maîtres sonneurs", ont sonnés la retraite de la poètesse
    Même:"françois le champi" en est resté étonné
    Seule : "valentine" apparait privilégiée
    Pendant que son inspiratrice admirait la : "rose blanche"
    Ma chère mamie grâce à toi une lumière en ce dimanche
    Ton article est divin je l'ai relu plusieurs fois
    Il a procuré à mon coeur bien des émois
    je te donne un 22/20 et je suis modeste
    J'ai oublié "consuelo" je le garde en reste
    Tu es vraiment du berry avec ses peintres, musiciens et poètes
    La reine de tous car chez toi mon coeur fait la fête
    Pardon d'être aussi long dans mon commentaire
    Mais c'est mérité pour toi et le conte de cet ére
    Bonne aprés-midi, jet'embrasse très fort
    A toi... de moi
    Claude

    2
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 11:32

    bonjour Marielle,

    tu m'as appris beaucoup de choses sur George Sand aujourd'hui, je connais Nohan   mais pas Gargilesse....tu as fait un très beau reportage et je t'en remercie

    tu me donnes envie de me replonger dans l'histoire de George Sand, un grand merci à toi

    gros  bisous

    1
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 00:37

    quelle belle maison ainsi que le terrain qui va avec

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :