• ~~ Le Mai ~~ de G. Apollinaire

     

        ~~ Le Mai ~~ de G. Apollinaire

     

     

    Le mai le joli mai en barque sur le Rhin

    Des dames regardaient du haut de la montagne

    Vous êtes si jolies mais la barque s'éloigne

    Qui donc a fait pleurer les saules riverains

     

    Or des vergers fleuris se figeaient en arrière

    Les pétales tombés des cerisiers de mai

    Sont les ongles de celle que j'ai tant aimée

    Les pétales flétris sont comme ses paupières

     

    Sur le chemin du bord du fleuve lentement

    Un ours un singe un chien menés par des tziganes

    Suivaient une roulotte traînée par un âne

    Tandis que s'éloignait dans les vignes rhénanes

    Sur un fifre lointain un air de régiment

     

    Le mai le joli mai a paré les ruines

    De lierre de vigne vierge et de rosiers

    Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers

    Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes

     

    Guillaume Apollinaire

     

        ~~ Le Mai ~~ de G. Apollinaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « ~~~La grisaille ~~ de Marielle. ~~ Trahison de raison ~~ de F.E. Sicard Lundquist »

  • Commentaires

    11
    Mardi 6 Mai 2014 à 12:52

     

    Merci Marielle pour ton commentaire sous les créations que j'ai réalisées à partir d'une de mes photos de tulipes (elle date du printemps 2012) et cela sans aucune "honte". Je vais rester "fou" de couleurs et de formes, promis.

    J'accepte de faire mienne la citation qui accompagne ton commentaire : merci...

    Bonne journée, @mitié de Metz d'où je t'embrasse avec affection.
    Marc de Metz.
    A bientôt.

    10
    Mardi 6 Mai 2014 à 11:31

     je viens fleurir ton blog

    Une rose, un jour : Boule de neige

    9
    Mardi 6 Mai 2014 à 07:53
    Bonjour Marielle un très beau poème sur le mois de mai, un mois que j'aime beaucoup par le renouvellement de la nature. bonne journée bisous monique
    8
    Lundi 5 Mai 2014 à 19:49

     

    Ce n'est plus ce mai que vit dorénavant le Rhin ni aucun fleuve romantique ou pas.
    Nulle-part ce mai existe encore alors que tant de monde le trouve encore si beau.
    C'est cela la magie de la poésie : savoir effacer le temps le temps d'une lecture.
    Bonne soirée Marielle. 
    Je t'embrasse avec affection.
    Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les nouvelles photos des façades de Metz. J'aime ces immeubles alignés ici sans jamais se heurter ni se ressembler.
    A bientôt.

    7
    Lundi 5 Mai 2014 à 17:22

    et en mai fait ce qu'il te plait

    6
    Lundi 5 Mai 2014 à 11:33
    5
    Lundi 5 Mai 2014 à 10:19

    Bonjour Marielle

    Le mois de mai semble faire resurgir furtivement des souvenirs au poète comme ces pétales de cerisiers... Merci pour cette belle poèsie

    Je te souhaite une belle journée

    Gros bisous

    Chronique 

    4
    Lundi 5 Mai 2014 à 09:11

    Bonjour MArielle et merci pour toujours nous offrir de belles poésies ! bon lundi ! bisous !

    3
    Lundi 5 Mai 2014 à 08:41

    Ta poésie de ce jour nous emmène vers de beaux rivages, merci pour ce sourire du jour!

    Gros bisous de Mireille du Sablon

    2
    Lorraine
    Lundi 5 Mai 2014 à 08:23

    D'habitude, je n'aime pas trop Apollinaire, mais ce poème sur mai me plaît beaucoup. Merci de me réconcilier avec un poète dont je ne connais qu'une petite partie de l'oueuvre.

    Bisous, chère Marielle,

    Lorraine

    1
    Lundi 5 Mai 2014 à 00:05

    Merci Marielle... Un Guillaume au mois de mai fort plaisant, bonne semaine, bises de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :