• ~~ Les Grandes "Malines" ~~ de Marielle

     

     

     

    Sur les côtes d'Oléron, le temps des "Malines",(1)
    Bravant la froidure nous partions à matines,
    Émus comme des gamins malgré nos soixante"pieux"
    Sous la brise cinglante qui nous vrillait les yeux.

    Tout au loin Fort Boyard chuchotait d'aventures,
    Et nous dont l'horizon s'arrêtait aux "bouchures"(2),
    Dans la brume et le sel , sur nos joues violacées
    Transis mais obstinés, attendions la Marée !

    Et quand elle arrivait, soulevant des nuages,
    Dans une course folle, des milliers de crinières,
    Des milliers de naseaux, tout écumants de rage,
    Transformaient des agneaux en des hordes guerrières.

    Se chevauchant ...bousculant tout sur leur passage,
    Dans un bruit de sabot, d'ouragan et d'orage
    Comme sous le cravache du dernier galop,
    Ses vagues écrasaient la dune sous les eaux.

    Marquant son territoire en reine et maîtresse,
    Apaisée soudain, elle riait de ses prouesses !
    Caressant doucement le rivage ensablé,
    Elle jouait la traîtresse ...avec coquilles et galets....

                Marielle.

     

    (1) Malines=Grandes marées
    (2) bouchures=haies en Berry

     

     ~~  Les Grandes "Malines" ~~  de Marielle

     

     
     
     
    « ~~ Calanche de Piana ~~ de Monique Renaud. ~~ Premier soleil ~~ de Th. de Banville »

  • Commentaires

    8
    Mercredi 14 Mai 2014 à 20:14

     

    Je n'ai jamais pu voir le phénomène des malines alors que je sais à quel point c'est à chaque fois aussi impressionnant que ce l'est depuis que la vie existe sur Terre. 

    Tes mots me la font voir et me la font entendre comme si je devais t'avoir moi soufflé ces mots qui chantent tes souvenirs.

    J'aime ce voyage dans ce qui est pour moi inconnu. Bonne soirée Marielle. Je t'embrasse avec affection de Metz où nous aurons eu très frais mais aussi que du soleil aujourd'hui. Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les nouvelles photos des façades de Metz. J'apprécie beaucoup que tu aimes le traitement que j'ai imaginé pour ces photos.

    Cela m'amuse, cela satisfait mon besoin de créer et celui de (je l'espère) surprendre qui vient souvent, très souvent lire et voir ce que j'aime partager sur mon blog. Je ne manque ni d'idées, ni de temps maintenant qu'en retraite je peux organiser mon temps en ne tenant presque... compte que de mes envies et du comment j'aime passer mon temps.

    A bientôt.

    7
    Mardi 13 Mai 2014 à 20:46

    Tes mots m'entraînent en ces lieux où j'aime aller , même peu de temps mais si nécessaire, merci Marielle!

    Gros bisous de Mireille du Sablon

    6
    Mardi 13 Mai 2014 à 19:31

    Coucou ma chère Marielle

    Qu'Oléron est belle sous ta plume

    Bises de Béa kimcat de retour sur la toile

    5
    Mardi 13 Mai 2014 à 11:35

    bonjour Marielle,

    tu écris très bien

    ton poème est sublime

    un grand bravo à toi

    4
    Mardi 13 Mai 2014 à 11:32

    Bonjour Marielle beau poème ou tu d'écrit très bien la marée montante ou la mer reprend possession de ces lieux.

    bonne journée bisous monique

    3
    Mardi 13 Mai 2014 à 09:18

    Bonjour Marielle ! Mais on se laisse emportée par le ressac de tes mots comme j'ai aimé te lire, c'est vraiment très beau on s'y croit !!! merci tu écris formidablement !
    Bon mardi ici avec le soleil ouf !

    2
    Mardi 13 Mai 2014 à 00:12

    Bonsoir Marielle, je ne connaissais pas ces termes Malines et bouchures, voilà qui est chose faite grâce à ton poème...  Vous attendiez la marée, ah il n'y pas d'âge pour la chose.... merci, bises

    1
    Mardi 13 Mai 2014 à 00:10

    c'est un joli coin de France même de la Charentes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :