• ~~ Les roses de l'oubli ~~ de A. Lacaussade

     

      ~~ Les roses de l'oubli ~~ de A. Lacaussade

     

    Poète, entre les fleurs de l’âme il en est une
    Qui croît aux vents aigus de l’adverse fortune.
    Quand rêve, espoir, printemps, tout s’est évanoui,
    Dans le jardin aride où l’âme se recueille,
    C’est la suprême fleur, hélas ! que l’homme cueille,
    Et cette fleur a nom la rose de l’oubli.

    Pour nos cœurs dépouillés il est des roses noires.
    Sur les restes fanés de nos douces histoires,
    Sur notre rêve éteint dans l’ombre enseveli,
    Sur nos vœux moissonnés par les heures fatales,
    Un jour on voit grandir les fleurs aux noirs pétales,
    Les roses sans parfum, les roses de l’oubli.

    Espoir des jours premiers, ivresse printanière,
    Lilas qui balanciez vos fronts dans la lumière,
    Amour, lys virginal dans l’ombre épanoui,
    Promesses qui des ans nous cachiez les ivraies,
    O fleurs de notre avril, vous étiez donc moins vraies
    Que ces roses, vos sœurs, les roses de l’oubli !

    Il vient une heure froide aux angoisses mortelles ;
    Nos amours les plus chers, ingrates hirondelles,
    Désertent notre toit par l’hiver envahi.
    D’irréparables fleurs gisent sur nos collines ;
    Tout dort ; seule, une voix, la voix de nos ruines,
    Nous dit : « Cueille, il le faut, les roses de l’oubli ! »

     

    Auguste Lacaussade ( La Reunion )

     

      ~~ Les roses de l'oubli ~~ de A. Lacaussade

    « ~~ Flamunco ~~ de J. Zobel ~~ Je suis saturnien ~~ de Cépygéx »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 21:06

    Merci cher Marc, je m'étais fait des illusions à cause de la douceur de la matinée, il a plu et replu... une soirée épouventable...que du noir....

    Merci de ton commentaire du soir...si chaleureux aussi...çà me met du baume au coeur pour aller dormir.....

    Bonne soirée à toi, je t'embrasse affectueusement.

    Marielle

     

     

     

     

    8
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 19:46

     

     

              

     

    Tu m'as déposé un très très agréable commentaire sous les photos de mon clin d'oeil aux maîtres verriers souffleurs de verre que nous avons en Moselle.

    J'ai beaucoup aimé ton commentaire Marielle.
    Merci de ta présence et de tes mots toujours amicaux et chaleureux.
    Je te souhaite une bonne soirée.
    @mitié, je t'embrasse avec affection.

    A bientôt.

    Vous avez eu un temps printanier, j'ai eu, nous avons eu deux heures de soleil...

    7
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 18:51

    encore un joli poème

    6
    Samedi 25 Janvier 2014 à 19:32

     

     

                

     

    Je ne suis pas prêt d'oublier qu'il existe des roses de l'oubli. 
    Je les suppose exister pour magnifier dans le secret de son coeur ses déceptions.
    Bonne soirée amie. Merci pour ce poème que je ne connaissais pas.
    @mitié de Metz d'où je t'embrasse avec affection.

    Merci pour ton commentaire sous les coquelicots des bords de Moselle en été.
    A bientôt.
    Marc.

    5
    Samedi 25 Janvier 2014 à 18:47

    Ces roses, je voudrais pouvoir les cueillir sans connaître l'oubli, est-ce possible?

    Bonne soirée, chère Marielle, gros bisous de Mireille du Sablon

    4
    Samedi 25 Janvier 2014 à 18:33

    bonsoir Marielle,

    j'adore ce joli poème de Lacaussade

    je te souhaite un très bon week end

    gros bisous

    perce neige

    3
    Samedi 25 Janvier 2014 à 10:13

    Merci c'est magnifique ! bon WE !!! 

     Réveil de rose !                        25

     

    2
    Samedi 25 Janvier 2014 à 10:10

    Bonjour Marielle un beau et profond poème , les roses de l'oubli!

    bon week-end a lundi  bisous monique

    1
    Samedi 25 Janvier 2014 à 04:23

    Merci Marielle, à chaque temps cueillons les plus belles et oublions les autres qui ne laissent pas un parfum inoubliable... Merci, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :