• ~~ Mare rubrum ~~ de Elie Welcome Ozoux

     

    Mer-Rouge.jpg

     

     

    Un souffle humide et chaud, venant de la Nubie,
    Passe, chargé de feu, sur les flots alourdis...
    Desséchant et stérile, il va vers l'Arabie
    Peupler de bruits confus les déserts engloutis !

     

    Sur la poupe, épuisé de la chaleur subie,
    Enfant dégénéré des ancêtres hardis,
    Pour tromper l'âpreté de la route suivie,
    Je rêve à la fraîcheur de lointains paradis !

     

    Et cependant, là-bas, sur les côtes prochaines,
    Ignorant d'autres cieux, des familles humaines
    Ont pour leur sol ingrat l'amour toujours nouveau.

     

    Les rochers dénudés, l'herbe courte et flétrie,
    Le vent brûlant des soirs, pour eux c'est la Patrie,
    Le ciel incendié, pour eux c'est le Drapeau !

     

    Élie Welcome Ozoux (1865/1926)

    ( Mer Rouge)

     

      ~~ Mare rubrun ~~ de  Elie Welcome  Ozoux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « ~~ Saisons brouillées ~~ de L.Dierx ~~Feuille de cendre ~~ de F E Sicard Lundquist »

  • Commentaires

    9
    Mercredi 26 Août 2015 à 16:37

    coucou ma belle un bien beau texte,la mer rouge cela me rappel une série jspr que tu va bien bonne soirée bisous

    8
    Dimanche 23 Août 2015 à 20:11

    Bonsoir Marielle,

    J'arrive bien tard pour te souhaiter un bon dimanche...ici,  le temps est bien triste, il a plu mais comme il faut de l'eau, ne nous plaignons surtout pas!

    Merci de nous faire connaître tant d'auteur venus d'ailleurs.

    Gros bisous de Mireille du Sablon

    7
    Dimanche 23 Août 2015 à 18:14

    Inamari :

    Merci,

    je suis malvoyante

    je ne peu pas vous commenter,

    je ne vois  rien sur votre blog....

    Marielle.

    6
    Lorraine
    Dimanche 23 Août 2015 à 15:51

    Ces poètes étranges dont tu nous fait goûter les poèmes nous découvrent une langue riche, des images somptueuses et des sentiments dits avec tant de délicatesse. Merci, chère Marielle, pour ce plaisir littéraire.

    Je t'embrasse,

     

    Lorraine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Dimanche 23 Août 2015 à 15:05

    Bonjour MArielle superbe découverte de ce poète et sa Mer Rouge ! merci ! Doux dimanche ! bisous !

    4
    Dimanche 23 Août 2015 à 15:02

    Coucou ma chère Marielle

    Un beau poème... avec une jolie photo pour l'illustrer...

    Gros bisous et bon dimanche après-midi

    Béa kimcat

    3
    Dimanche 23 Août 2015 à 14:12

    Salut!

    Jolie la photo^^ et j'aime bien ce que t'as écris aussi ;) bonne fin de journée

    2
    Dimanche 23 Août 2015 à 07:55

    Chacun trouve que le sol qui l'a vu naitre est le plus beau, c'est normal, c'est la terre qui marque notre cœur, c'est la folie des hommes qui pousse certains peuples à prendre tous les risques pour fuir leur pays, si il y avait moins de complaisance de la part des états souverains, chacun pourrait vivre et s'épanouir sur sa terre.

    La mer rouge s'est ouverte pour laisser passer le peuple de Moïse

    amicalement

    Claude

    1
    Dimanche 23 Août 2015 à 07:21

    Bonjour Marielle...  Superbe Mer Rouge ! Merci à toi, belle journée, bises de JB

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :