• ~~ Médiévale malédiction~~ de F.E .Sicard.

     

     ~~ Médiévale malédiction~~ de  F.E .Sicard.

     

     

     Dégoulinant d’un ciel aux reflets de métal

    La mer se couvre d’or et d’un manteau d’écume

    Que des brindilles d’air colorent de leur plume

    Comme un peintre flamand retouchant du cristal.

     

    Des branches de silence au parfum de santal

    Flottent sur l’onde en feu dont les boucles de brume

    Arraisonnent le temps sur les bords d’une enclume

    Arrachée à la chair d’un souvenir fatal.

     

    Tourbillonnant sans fin des souffles de dentelle

    Chassent des papillons vêtus de brocatelle

    En route vers la nuit sur un esquif de vent.

     

    C’est l’heure où le marin épouse la meunière

    Méprisant le destin à la sombre crinière

    Sous le regard glouton des filles du couvent.

     


    Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

     

      ~~ Médiévale malédiction~~ de  F.E .Sicard.
     
     
    « ~~ L’Île lointaine ~~ de D.Thaly. ~~ MARIE...mon aïeule ~~ de Marielle »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    8
    Samedi 16 Novembre 2013 à 06:45

    Bonjour Marielle un petit coucou pour te souhaiter un bon week-end a lundi  bisous monique

    7
    Samedi 16 Novembre 2013 à 00:04

    encore de jolis mots

    6
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 21:45

    "Passion  coquelicot" je viens de mettre un com' chez toi, je suis tellement émue par tous ces coquelicots,

    Bienvenue à toi, sur Marielle du Berry.

    Bises.

    Marielle

    5
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 20:29

    J'aime la poésie et je reviendrai....

    Bises de Mireille

    4
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 17:58

    Ton blog est très joli et agréable. Bizz de Béa

    3
    lagardèrecb
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 14:13

    Une malédiction un peu chevaleresque
    De la terre jusqu'au ciel un peu barbaresque
    J'entends siffler le vent en colère
    Qui se laisse porter sur cette terre
    Qui fait tourbillonner toutes les écumes
    Même Mr Sicard laisse voguer sa plume
    Avec la rage du verbe et des vers
    Par ses mots expressifs et plein de l'ether
    Celui qui se dégage jusque dans la dentelle
    Pour enfin se livrer de lumière éternelle
    Par le mot de l'union qui de sa douceur fait taire
    Le tourment qui s'enfuit devant la belle meunière
    Bel écrit....
    Douce journée chère mamie
    Je t'embrasse avec passion..;ptdr
    Claude





    2
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 07:37

    Bonjour Marielle très beau poème  sur la mer, F Sicard décrit très bien la mer en colère!

    bonne journée bisous monique

    1
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 06:53

    Ah quel poème encore.... Merci Marielle, je te souhaite la bonne fin de semaine, bises, jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :