• ~~ Paradis perdu ~~ de Mona

       ~~ Paradis perdu ~~ de Mona

     

     Sur la vasque moussue où tremble une phalène,
    Le jet d'eau resplendit en long jaillissement ;
    Sa bruine impalpable offre à la marjolaine
    Des perles de cristal le doux ruissellement.

    La fraîcheur, dans le soir, apprivoise le marbre
    D'une nymphe alanguie, effleurant son dos nu.
    Le divin rossignol sanglote près de l'arbre,
    L'arc tendu, Cupidon prend un air ingénu.

    Le chemin forestier se perd dans le silence
    Longeant un canal vert bordé par de grands buis ;
    Ce cours guide mes pas vers une rutilance :
    Un temple étoilé d'or par le millepertuis.

    L'églantier me connaît, me salue au passage :
    D'une ronce penchée il accroche ma main...
    Quand le merle moqueur me siffle son message,
    Je croise son oeil noir qui me dit : à demain.


    Ce fut le paradis d'une enfance rieuse
    Où le songe indulgent me conduit sans détour.
    J'y vécus, autrefois, calme et mystérieuse,
    Jeune fille candide en attente d'amour.

    Mona

     

     

    « ~~ Partir ~~ de Alain. ~~ L'aube s'est levée ~~(acrostiche) de Marielle »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Vendredi 13 Septembre 2013 à 19:10

     

     

    J'espère que Mona jeune fille candide en attente d'amour l'aura trouvé dans sa vie après ces très beaux mots. Un poème qui raconte une vie heureuse c'est charmant...
    Bonne soirée amie. Je t'embrasse avec affection.
    @mitié, Marc de Metz.


    Merci pour ton commentaire Marielle.
    J'ai vraiment aimé montrer un peu de Metz pendant quelques heures à cette jeune personne conquise par une première et très courte visite pour les besoins de son emploi ici. Je n'ai eu alors qu'à lui expliquer les "dimensions" du centre ville, comment il fonctionne et en même temps lui ontrer quelques-uns de ses trésors. La cathédrale l'aura scotchée sur place... Je me suis régalé à faire "guide" auprès d'une personne ravi d'avoir choisi de venir vivre ici.

    8
    Vendredi 13 Septembre 2013 à 07:53

    Bonour Marielle un petit coucou du matin ,il va encore faire une belle journée car moins de vent, enfin pour le moment.

    bon vendredi bisous monique

    7
    Vendredi 13 Septembre 2013 à 00:38

    mais où trouves tu tjs d'aussi beaux poèmes

    6
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 16:46

    Merci chère Mamou...pour aller chez toi c'est trop long, je te remercie ici., excuse moi.

    Bisous.

    Marielle.

    5
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 13:24

    Bonjour marielle ! de tendre lignes merci du partage ! bisous !

    4
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 10:17

    merci de tes visites chère marielle....je suis au paradis....avec VICTOR HUGO...mais la vie m'à appris à me battre....et je me sors toujours des vents sablonneux qui veulent m'enterrer...mais je reste encore dans mon paradis pour mieux revivre....et je ne tremble plus comme une phalène...mais cet écrit me convient à merveille....car dans mes balades au quotidien...revoir ..; bien des choses...remettent d'autres choses en place...la nature est un paradis....merci de ce bel écrit plein de sensibilité...bonne journée..
    je t'embrasse à toi...de moi
    claude

    3
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 08:26

    Bonjour Marielle un beau poème  avec la fraicheur des mots  de la jeunesse pour  dévoiler ce bel endroit

                               

    bon jeudi bisous monique

    2
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 08:14

    ..revoir les paysages d'enfance, y songer parfois et la vie continue...

    Bonne journée, Marielle, je l'espère un peu moins pluvieuse, gros bisous de Mireille du Sablon

    1
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 07:45

    Que c'est bon d'avoir connu tel paradis dans son enfance.... d'y avoir grandi et peut-être y avoir trouvé l'âme soeur ! Merci Marielle, bon jeudi, bises, jill

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :