• ~~ Trahison de raison ~~ de F.E. Sicard Lundquist

     

       ~~ Trahison de raison

     

     

    L’archevêque s’avance au bord du précipice

    Jetant un regard noir sur le bas de la tour

    D’où s’envolent parfois des plumes de vautour

    Que les gens de la cour prennent pour un auspice.

     

    Près de lui sur le toit un genre d’aruspice

    Lui prédit l’avenir en parlant sans détour

    Des hommes de sa garde et des dames d’atour

    Qui cherchent le pouvoir et le moment propice.

     

    Le vent balaie alors des lèvres et des yeux

    Les terribles désirs au terreau giboyeux

    Où s’entrouvrent déjà des graines de vengeance.

     

    Puis Monseigneur se penche au-dessus du château

    Et perdant l’équilibre au contact d’un faîteau

    Disparaît dans un gouffre avec désobligeance.

     

    Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

     

     

    .   ~~ Trahison de raison

     

     

     

    « ~~ Le Mai ~~ de G. Apollinaire ~~ Ô Cap Bernard ~~ de A. Lacaussade »

  • Commentaires

    14
    Jeudi 8 Mai 2014 à 14:31

    Bon jeudi

    hello marielle

    bonne journée d ela femme

    amitié bisou

    Marcelle

    13
    Jeudi 8 Mai 2014 à 14:15

    Merci Marc, c'est une très belle mise en scéne que Francis Etienne à écrit là... sans compté que le faîteau à lacher prise... mais à cette époque la sorcellerie était encrée dans les esprits....c'est là que l'aruspice est bien utile !!

    Bonne journée à toi.

    Marielle.

    12
    Jeudi 8 Mai 2014 à 11:49

     

    Si je n'ai pas eu besoin de lire plusieurs fois ce poème pour l'apprécier et le comprendre, j'ai aimé lire cette précision que tu nous apportes dans ton intervention.

    Ce qui me plait car cela m'intrigue c'est que j'ai mis en image cette scène au fur et à mesure que je lisais et j'avoue que cela me fait beaucoup aimer le choix des mots de l'auteur de ce poème.

    Bonne journée Marielle.
    Je t'embrasse avec affection de Metz ou, sans soleil, nous filons à la campagne déjeuner chez des amis. 
    Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les photos de la place Mazelle et d'avoir parfaitement saisi tout ce que représente cette présence pour nous ses riverains et les autres qui l'apprécient beaucoup.

    Merci pour ton commentaire sous "Le blog a ses raisons que la raison ignore". J'ai beaucoup aimé ce que tu m'as écrit. 

    A bientôt.

    11
    Jeudi 8 Mai 2014 à 11:20
    BON 8 MAI Marielle avec un beau soleil. bisous monique
    10
    Mercredi 7 Mai 2014 à 23:51

    un poème qu'il faut relire pour en connaître vraiment le sens

    9
    Mercredi 7 Mai 2014 à 15:03

    Bonne journée Marielle busous !

                    11

    8
    Lorraine
    Mercredi 7 Mai 2014 à 14:31

    Histoire d'autrefois, est-il tombé par hasard ou par défaillance? A chacun sa réponse, mais c'est très bien mené.

    Merci, chère Marielle, bisous,

    Lorraine

    7
    Mercredi 7 Mai 2014 à 13:56

    Vous vous demander pourquoi, ?... il était déjà  au bord du précipice...et l'aruspice ( le devin) lui ayant fait des prévisions mauvaises , il a été troublé et un faux pas...il est tombé ...!!

    Mais a t il été victime du sortilège ??

    Marielle.

    6
    Mercredi 7 Mai 2014 à 13:43
    5
    Mercredi 7 Mai 2014 à 12:04

     bonjour Marielle

      beau poeme qui demande réflexion belle journée bisouss monette

    4
    Mercredi 7 Mai 2014 à 10:53

    aurait il été poussé??????

    3
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:32

    Bonjour Marielle

    Etrange destin de cet homme... Monter si haut et finir si bas...
    Merci pour ce très beau poème

    Belle journée et gros bisous
    Chronique

    2
    Mercredi 7 Mai 2014 à 09:02

    Bonjour Marielle c'est un beau poème a la fin tragique de ce monseigneur

    le méritait il?

    bonne journée encore grise aujourd'hui,

    bisous monique

    1
    Mercredi 7 Mai 2014 à 07:30

     Oh triste fin....  Merci Marielle, bon mercredi de la part de jill... Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :